Le nouveau visage de l’Afrique dans la formation professionnelle.

0 292

Les parcours d’enseignement et formation technique et professionnelle (EFTP) selon Wikipedia c’est : « Electronic Federal Tax Payment System qui a pour objectif de luter face à la précarité pour ses 20 prochaines années au moins sachant que 40% de la population souffrent du chômage en Afrique ».

        Le système EFTP favorise l’insertion professionnelle en amorçant une transition en Afrique, qui sera soutenue par l’IIPPE-UNESCO sur des pratiques d’innovations et synergie fructueuse. Renforcez l’adéquation entre l’offre de formation professionnelle et la demande des employeurs est une priorité dans le continent. Cependant, l’économie informelle s’impose sur quasiment tous les secteurs, ce qui rend les marchés du travail submergé, ses facteurs freinent à l’emploie. D’ici 2030 le marché du travail va être volatile en raison de l’explosion démographique.

      Face au défi commun de l’insertion professionnelle des jeunes, les pays membres de l’union économique et monétaire ouest-africaine UEMOA ont réussi à joindre leurs forces depuis 2017, ils partagent les curricula du programme EFTP et leurs référentiels métiers d’une façon pédagogique décrivant leurs méthodes de gouvernance à fin que chacun s’en inspire, puis ils adoptent leurs méthodes aux besoins nationaux. On trouve sure ce programme des outils et ressources de la formation professionnelle tel : l’installation d’électricité solaire créer par le Bénin, ou le guide méthodologique du Sénégal pour élaboration de programme de formation selon leurs compétences.

      Le Tchad a rejoint donc l’union UEMOA, qui compte aussi faire rejoindre d’autres pays dans son organisation pour structurer et rénover les systèmes EFTP. Les pays en question sont les suivants : Bénin, Burkina Faso, côte d’ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo.

Leave A Reply

Your email address will not be published.